Les métiers du jeu vidéo

Consulter le référentiel 2016 complet ou synthétique des métiers logo-book

MÉTIERS MANAGEMENT

Directeur de production

Il est le garant de l’exécution de la stratégie de la société et du bon déroulement des projets (ressources humaines, infrastructure, méthodologie, qualité, délais, budget).

Il occupe une fonction de pilotage stratégique en assurant l’interface entre la direction et la production et en s’impliquant dans une activité de « veille produits, marchés, technologies ». Ce positionnement l’amène à véhiculer les orientations et la culture de l’entreprise.

Il est également responsable de la gestion des risques (identification des risques, estimation de leur criticité, conception de parades) et joue un rôle significatif du point de vue du mana­gement des équipes en les conseillant sur la conduite des projets et en accompagnant le développement de leurs compétences.

Au-delà de la dimension financière et budgétaire qui constitue l’une de ses principales missions, il est également en charge de :

  • Veiller à la qualité des productions en fonction des budgets et des délais alloués,
  • Choisir et mettre en oeuvre les méthodes, dimension qui tendra à se développer dans les années à venir.

CNAM-ENJMIN, IIM

Game Director

Il est le garant de tous les aspects créatifs du jeu.

Chef de projet / Producer

Le chef de projet est chargé de piloter et de coordonner les activités et les équipes dans le cadre d’un projet.

Il détermine les lignes directrices d’un pro­jet et mobilise les ressources internes/ex­ternes pour le réaliser. Il coordonne ainsi les activités des différents intervenants et assure la négociation opérationnelle des délais, du livrable… avec les éditeurs.

Il doit garantir la qualité des productions en fonction du budget et des délais alloués.

Enfin, il s’implique dans le choix et la mise en oeuvre des process.

CNAM-ENJMIN, IIM

Assistant chef de projet

Il assiste le chef de projet dans toute la gestion du projet. Il gère l’équipe et supervise certaines tâches de fin projet. Il doit garantir la qualité des productions en fonction du budget et des délais alloués. Enfin, il s’implique dans le choix et la mise en oeuvre des process.

CNAM-ENJMIN, IIM

MÉTIERS DESIGN

Directeur créatif

Le directeur de création est chargé de construire l’identité artistique de l’entreprise et de veiller à la conformité des réalisations aux attentes des clients.

Il impulse l’orientation artistique des projets qu’il aura soigneusement choisis parmi les propositions faites par les équipes créatives.

Conviction, diplomatie et aisance dans les relations interpersonnelles lui sont indispensables pour défendre les projets devant les clients.

Il guide et pilote ses équipes auxquelles il fournit des pistes de réflexion et de travail et ap­porte critiques et suggestions.

ISART DIGITAL, SUPINFOGAME RUBIKA, ICAN

Lead game designer

Le lead game designer est responsable de la coordination des équipes de game designers en charge de concevoir le principe de jeu.

Il doit élaborer le concept du jeu, créer ses principes, fournir les schémas d’interface graphiques et piloter leur réalisation par les graphistes.

Il est également responsable de la scénari­sation et de la structure du jeu en intégrant les contraintes techniques, graphiques, de la chaîne de production et de la licence.

Il coordonne ensuite la réalisation et les tests du jeu.

Il doit être force de proposition et savoir évoluer dans un environnement complexe et en constante évolution.

BELLECOUR, CNAM – ENJMIN, ISART DIGITAL, LAVAL3DI, SUPINFOGAME RUBIKA, ICAN

Game designer

Le game designer est chargé de concevoir le concept de jeu (gameplay) et d’assurer la cohérence entre les différents éléments le composant (genre, thème, règles, décors, personnages, structure logique, interacti­vité) afin d’optimiser l’expérience de jeu de l’utilisateur.

Son implication est globale, depuis la conception du concept du jeu en fonction du public cible jusqu’au test et recettage, en passant par la création des principes du jeu, l’ergonomie/interactivité, la scénarisa­tion et la réalisation du jeu.

Posséder des connaissances en ergono­mie des systèmes multimédia, level design, assurance qualité ainsi que logiciels 3D et d’animation lui est indispensable pour me­ner à bien ses projets.

BELLECOUR, ISART DIGITAL, SUPINFOGAME RUBIKA, ICAN

Level designer

Le level designer conçoit les niveaux du jeu en créant des cartes et en mettant en place une série d’événements et d’obstacles qui rythment la progression du joueur.

Il crée les maquettes simplifiées des diffé­rents niveaux de jeu et intègre ensuite les éléments multimédia réalisés par l’équipe de création (objets, décors, personnages, etc.), les scripts de programmation entrai­nant des comportements et déclenchant des actions, mais également des contrain­tes techniques.

Il doit tester et régler les niveaux et se tenir à jour sur l’évolution des envies et des be­soins des joueurs.

En résumé, il doit mobiliser ses connais­sances en technologies du Web, techni­ques de prototypage 2D et de modélisation 3D, outils d’édition de niveaux pour garan­tir la bonne « jouabilité » du jeu et maintenir l’intérêt du joueur.

ISART DIGITAL, SUPINFOGAME RUBIKA, ICAN

Scénariste / dialoguiste

Le scénariste-dialoguiste décrit la trame narrative du jeu, crée des personnages mémorables ou originaux et écrit les dialogues du jeu.

Impliqué dès la phase de conception du jeu, il doit rédiger un synopsis décrivant les grandes lignes de l’histoire, réaliser un séquencier relatant les enchaînements logiques entre les scènes et le déroulement événementiel dans chaque scène, écrire le scénario sous forme textuelle ou story board.

Il participe à la création des personnages, à l’écriture des dialogues (contextuels, systémi­ques, textes off), au choix des voix incarnant les personnages.

Il favorise l’immersion du joueur dans le jeu.

ISART DIGITAL

Sound designer

Le sound designer définit et retranscrit l’ambiance sonore du jeu (musique, bruita­ges, dialogues) de manière interactive.

Il propose des mécanismes de gameplay basés sur le son et évalue les besoins ma­tériels et humains nécessaires à la réalisa­tion de la partie sonore du jeu.

Il est au coeur de la création et de la com­position des médias sonores : bruitages, effets sonores, sons d’interface et d’am­biance, voix, musique.

Au final, il est chargé d’intégrer et d’éditer les sons : direction des acteurs, spécifica­tion du mode de déclenchement et de lec­ture des sons, enregistrement, montage et mixage des sons, conception des sons et de la musique pour les éléments marke­ting, pour optimiser l’expérience du jeu.

CNAM-ENJMIN

MÉTIERS IMAGE

Directeur artistique

Le directeur artistique conduit la production des éléments visuels tout au long du jeu. Il est responsable de l’intégralité du processus de conception jusqu’à la réalisation.

Il définit le cahier des charges des étapes de conception graphique à partir de la problémati­sation de la demande et pilote les travaux.

Il coordonne les équipes de graphistes jusqu’à la livraison des travaux.

Sa fonction nécessite un bon niveau de compétence en conduite de projet ainsi qu’une posture de leader pour impulser l’innovation et accompagner le changement.

LAVAL3DI

Concept artist

Il contribue à réaliser la vision artistique du projet en créant des personnages, des objets et un univers artistique à partir de compositions de couleurs.

Tout son talent se concentre sur la capacité à traduire une idée, un concept en produc­tions visuelles finalisées. Il réalise ce travail en collaboration avec l’équipe de concep­tion pour créer des solutions conciliant les aspects techniques et esthétiques.

BELLECOUR

Lead graphiste

En tant qu’encadrant, c’est lui qui gère les activités graphiques et les équipes de graphistes.

Il assure l’opérationnalisation du projet gra­phique, garantit la qualité des livrables et le respect des délais et des objectifs.

Ses activités de veille lui confèrent une position d’ « avant-garde » par rapport aux évolutions.

CREAJEUX, LAVAL3DI

Graphiste 2D

Le graphiste 2D conçoit l’allure des personnages, des objets, des décors et l’ambiance du jeu.

Il crée les modèles et illustrations du projet graphique et fabrique les médias graphi­ques en respectant les contraintes techni­ques ainsi que les directives artistiques.

CREAJEUX, LAVAL3DI

Graphiste 3D

Le graphiste 3D conçoit les décors, les objets (dynamiques ou non), les scènes et les personnages 3D en conformité avec la direction artistique et les contraintes du moteur. Après une étude de faisabilité au regard des contraintes du moteur graphique, le modeleur optimise les objets du jeu de manière à créer les effets graphiques en temps réel.

Graphiste spécialisé

Chacun de ces métiers renvoie à un profil de graphiste spécialisé sur un aspect visuel du jeu. Certaines de leurs missions sont communes : réaliser un travail de veille sur les tendances artistiques, analyser les choix graphiques et élaborer des préconisations sur son domaine.

Chaque profil a sa spécialité : le spécialiste « éclairage » applique les directives artisti­ques en matière d’éclairage, le spécialiste « FX » produit les effets spéciaux et enfin le spécialiste « motion capture » travaille sur la captation des mouvements et leur trans­position dans un univers virtuel.

Ensemble, ils contribuent à donner au jeu sa dimension particulière.

LAVAL3DI

Réalisateur de cinématiques

Il crée des scènes cinématiques à l’intérieur du jeu et/ou réalise des bandes annonces et vidéos marketing.

MÉTIERS TECHNOLOGIQUES

Directeur technique

Le directeur technique occupe une fonction de pilotage stratégique sur des projets technologiques. Il définit les orientations et conseille les équipes sur les méthodes de développement, ce qui suppose une vision éclairée sur les évolutions technologiques.

Il manage les équipes dont il accompagne le développement des compétences.

Il est garant de la qualité des actions développées, de la maintenance des applications, des tests dont il assure la conformité et la cohérence avec la demande.

Il est amené à gérer des projets (gestion du budget, des ressources matérielles et humaines, suivi et encadrement des contributions), ce qui lui confère une responsabilité en matière de respect des délais et de qualité des livrables.

Lead programmeur

Le lead programmer encadre les équipes de programmeurs. Il assure trois missions principales : le pilotage des activités de développement, la gestion de la qualité des programmes et le management des compétences des équipes.

À ce titre, le lead programmer réalise les arbitrages relatifs à l’architecture et aux développements, gère le développement des fonctionnalités complexes et assure la conformité aux spécifications techniques.

CNAM-ENJMIN, CREAJEUX, ISART DIGITAL, ESGI

Programmeur moteur

Également intitulé développeur moteur, le programmeur moteur synthétise les comportements, images et sons en temps réel et de réaliser l’univers du jeu (2D/3D). Il s’occupe du rendu graphique du jeu.

Ses principales activités reposent sur le développement et la maintenance des outils graphiques, des outils de production et des outils de visualisation.

Ce poste suppose une maîtrise des méthodes et techniques de programmation. Il doit écrire les lignes de codes permettant au jeu de fonctionner. Il doit tenir compte des contraintes du moteur et du support technique qui exécute le produit.

BELLECOUR, CNAM-ENJMIN, CREAJEUX, ISART DIGITAL

Programmeur de jeu

Le programmeur de jeu (ou gameplay) développe les mécanismes du jeu. Il analyse les besoins informatiques du jeu et les traduit en langage objet (comportements du jeu, actions, déroulement, interface menu, etc.).

Par ailleurs, il développe des outils de si­mulation et de génération de données, notamment pour la reconnaissance des mouvements. Il est également chargé de faire évoluer les systèmes et d’assurer leur maintenance.

CNAM-ENJMIN, CREAJEUX, ISART DIGITALESGI

Programmeur spécialisé

Chacun de ces métiers renvoie à un profil de programmeur spécialisé. Tous assurent le développement, l’optimisation et la maintenance d’outils mais chacun se différencie par la spécificité de son objet de travail.

Le spécialiste « intelligence artificielle » conçoit et programme des fonctions spé­cifiques aux jeux de stratégie, en dotant notamment les systèmes informatiques de capacités intellectuelles comparables à l’intelligence humaine.

Le spécialiste « outils » conçoit les outils qui génèrent le contenu des jeux et opti­misent les éditeurs d’effets spéciaux qui permettent de déplacer les objets 3D. Son action optimise l’ergonomie et l’efficacité des interfaces.

Le spécialiste « physique » gère l’ensemble des comportements physiques des objets (gravité, collisions, trajectoires, etc.). Toute son action vise à mimer les comportements réels par des modèles rapides et stables.

CNAM-ENJMIN, CREAJEUX, ISART DIGITAL, ESGI

Programmeur réseau

Il conçoit et programme les mécaniques multi-joueurs associées au gameplay.

CNAM-ENJMIN, CREAJEUX, ISART DIGITAL, ESGI

Programmeur 3D

Il assemble les modules logiciels (moteur 3D, moteur physique, moteur de son, etc.) afin de former un ensemble parfaitement adapté au type de jeu concerné.

CNAM-ENJMIN, CREAJEUX, ISART DIGITAL, ESGI

Programmeur interface utilisateur

Il crée les modules de présentation du jeu ainsi que les éléments de contrôle de son interface.

CNAM-ENJMIN, CREAJEUX, ISART DIGITAL, ESGI

LES MÉTIERS ÉDITION ET SUPPORT

Directeur marketing

Le directeur marketing élabore les plans marketing (analyse du marché, détermi­nation des cibles, plan d’action, choix des axes publicitaires, etc.) et met en place les actions destinées à développer la ven­te des produits.

Il doit anticiper les tendances du marché et déterminer les axes de développement des produits.

Ses principales activités reposent sur la définition de la cible des produits et de leur mix-marketing, la détermination des élé­ments de game design selon les besoins et attentes de la cible, la recherche d’op­portunités de partenariats publicitaires ou l’organisation d’événements.

La gestion commerciale fait également partie de ses prérogatives : définition des prix, des actions de merchandising et des actions commerciales, mesure et analyse des retombées des actions marketing, etc.

Complétées par des activités d’analyse des ratios investissements/revenus et de management d’équipe, son champ d’inter­vention est des plus vastes.

Esprit d’analyse, créativité et curiosité sont ses atouts indéniables.

CNAM-ENJMIN, IIM

Brand Manager

Le Brand Manager gère et développe la notoriété d’un ou de plusieurs produits sur l’ensemble des médias, tout en restant en lien avec la stratégie de l’entreprise.

Chef de produit

Le chef de produit est en charge du produit dans son ensemble, de sa conception jusqu’à la fin de son cycle de vie.

Tout en étant en alerte sur les tendances du marché et les pratiques de la concur­rence, il suit toutes les étapes de dévelop­pement des produits.

Il définit la cible et le mix-marketing du pro­duit dont il a la responsabilité, élabore et applique le plan média correspondant, met en place les actions de partenariat publi­citaire.

Le suivi commercial et budgétaire de son produit est également incontournable.

CNAM-ENJMIN, IIM

User Acquisition Manager

Il est chargé d’identifier et d’instaurer la stratégie d’acquisition des applications du portefeuille, en fonction des leviers payants ou gratuits.

Traffic Manager

Il est en charge de la gestion et de l’organisation des espaces et des campagnes publicitaires sur Internet. Il optimise les leviers d’acquisition du trafic sur le web pour générer le maximum de trafic et de chiffre d’affaires.

Live Operations Manager

Le Live Operations Manager (parfois appelé Live Ops) anime l’équipe de maintenance d’un jeu en ligne (PC, mobile ou console), il crée et gère les promotions et les événements spéciaux pour chaque jeu.

Game Master

Le Game Master (ou Maître du jeu) assiste ou supporte en direct la communauté des joueurs en utilisant les outils de communication qui ont été créés spécifiquement pour le jeu (blogs, forum, réseaux sociaux, site Internet, messagerie instantanée, etc.).

Data scientist

Le data scientist crée et applique des modèles d’analyse algorithmiques complexes à partir du croisement de données émanant de sources multiples et dispersées pour aider l’entreprise à faire des choix stratégiques et opérationnels.

Il définit la stratégie de fiabilisation des données et des méthodes, gère la qualité (sécurité des données du jeu) et apporte une assistance aux utilisateurs à travers la rédaction de documentations techniques ou l’organisation de sessions de formation.

La maîtrise des techniques d’analyse et de résolution de problèmes ainsi que la capacité à évoluer dans un environnement complexe et en constante évolution, tout comme la connaissance des logiciels types de gestion de sources et des langages de script sont indispensables pour le data scientist.

Data analyst

Le chargé d’études statistiques est responsable de la production de données et d’analyses liées aux comportements des joueurs.

Vision stratégique, parfaite maîtrise des statistiques avancées et des modèles de prévision lui sont nécessaires pour construire des outils de suivi et d’analyse des données (analyse du business model du jeu, identification d’indicateurs de per­formance, etc.) qui serviront de recomman­dations aux équipes de production.

Le chargé d’études statistiques est au coeur de la définition de la stratégie en suggérant des prix adaptés aux spécificités locales, en fournissant des analyses pour favoriser l’attraction de nouveaux utilisateurs et en effectuant des prédictions et des suivis sur les tendances d’évolution et/ou sur l’impact des décisions.

CREAJEUX, LAVAL3DI

Community manager

Le gestionnaire de communauté analyse, anime, fédère et fidélise la communauté de joueurs autour du jeu tout en veillant au respect des règles de bonne conduite au sein de la communauté.

Il crée des événements visant à accroître la visibilité du jeu sur le réseau, participe à l’optimisation des ventes d’items virtuels, anime des actions de recrutement de nou­veaux membres et apporte des réponses aux problèmes soulevés par la communau­té de joueurs.

Il s’inscrit véritablement dans une démar­che d’amélioration continue en analysant les tendances des joueurs, en alertant sur les problèmes techniques et fonctionnels du jeu et en proposant des adaptations.

Le gestionnaire de communauté doit faire preuve de réactivité, diplomatie et pédago­gie.

Ce métier est susceptible d’évoluer vers une dimension marketing plus importante, ce qui suppose l’acquisition de compéten­ces en management de marque.

IIM

Chargé de localisation

Le chargé de localisation coordonne l’adaptation des caractéristiques d’un jeu à un marché spécifique. Il assure deux missions principales : la gestion de projet et l’adaptation du jeu aux spécificités culturelles d’un pays.

Il effectue une activité de veille des caractéristiques locales du marché du jeu, identifie et supervise les équipes internes/externes pour les phases de traduction, d’enregistrement, d’in­tégration et de test. Il assure le suivi des tâches administratives relatives au processus de localisation (facturation, gestion des documents légaux, etc.), conseille et oriente les équipes de production pour optimiser le processus de localisation, assure le suivi d’un glossaire et supervise les tests et procédures de traduction.

La maîtrise des problématiques d’ordre multilingue et multiculturel est essentielle pour occuper ce poste.

Testeur / QA

Le testeur/QA assure l’identification et la validation des anomalies au cours du cycle de production.

Il évalue la faisabilité d’un projet à partir de sa connaissance du public, organise des tests quantitatifs avec la communauté et assure la stabilité des différentes versions du jeu.

Il éprouve les mécanismes de jeu et évalue les difficultés, celles-ci étant identifiées, réperto­riées et corrigées.

Sa mission : faire en sorte que rien ne vienne entraver l’expérience de jeu du joueur !

Dans les années à venir, il sera amené à mettre en oeuvre des tests automatisés.

image-metiers
metiers-3
metiers-1
metiers-4
metiers-2